mardi 28 mai 2019

Après le peyote, le bricksitch

Comme je suis privé de frivolité (entre autre) depuis un certain temps, j'ai cherché une activité qui ne "tirait" pas sur les bras, le dos, les mains, sur rien. Du coup j'ai repris mes perles et je me suis essayé à la technique du brickstitch cette fois.

Pour réaliser ce papillon, je me suis basée sur un modèle de Pauline-Eline. Merci à elle !
Pour un premier il est loin d’être parfait mais il me plait ! Dire qu'il y a 997 perles dans cette petite chose....

vendredi 22 mars 2019

Frivolité taille 80

Après avoir gouté aux fils polyester, je n'ai plus du tout aimé frivoler avec du coton. Il faut dire que mon stock de coton datait de mes débuts en frivolité donc dans des tailles assez grosses (du 20 pour être précise). Même si le polyester est super pour tout ce qui est bijoux, le coton s'adaptera mieux à d'autres ouvrages style napperons, rideaux, cols etc...
Comme je me suis équipée de quelques bobines en taille 80 pour d'autres travaux de fils, j'ai eu envie de voir ce que ça donnait en frivolité.
Pour cela, j'ai encore choisi un motif provenant du compte instagram de Yuki-iro-zakka
J'ai pris beaucoup de plaisir à frivoler avec ce motif, et sa finesse me plait énormément !
Ouf, je me suis réconciliée avec le coton !

vendredi 15 février 2019

Retour à la frivolité

Après de longs mois sans réelle envie de prendre mes navettes, mes doigts ont commencé à les réclamer de nouveau. Ouf ! Ça commençait à m'inquiéter ! Pour cette reprise, j'avais envie de motif simple, sans fioriture, sans prise de tête technique.
Et c'est sur le compte instagram de Yuki-iro-zakka que j'ai trouvé mon bonheur.
Evidemment, il a fallu que je choisisse un fil bordeaux impossible à photographier ! La 2ième photo toute floue, donne une idée un peu meilleure de sa couleur réelle.

jeudi 3 janvier 2019

Mis de côté ou abandonnés

Meilleurs voeux à tous pour 2019 !

En général, sur internet, en début d'année, on poste des rétrospectives de l'année précédente. Ce qui a été fait, ce qu'on a aimé etc...
Je ne suis pas vraiment fan de ce genre de choses tout comme je ne prends jamais de "bonnes résolutions" qui , de toute façon, pour 99% d'entre elles, seront oubliées avant la fin du mois de janvier.

J'ai donc décidé de prendre le contrepieds de cette "tradition" en vous montrant mes projets qui ont été mis de côté ou abandonnés en 2018.

Pour commencer, les projets de dentelle Ténériffe :
 Une fois la trame terminée, je n'ai pas réussi à me décider concernant le motif à réaliser... hop, mis de côté....
Une idée de châle en laine en ténériffe mais trame trop serrée et très galère de passer ce fil angora. Hop, mis de côté...

- La broderie Glazig :
Commencée en 2017, mise de côté, reprise très légèrement en 2018 et remise de côté...

- Les jours Cilaos :
Là je vous l'accorde, le plus "dur" et le plus long a été fait, mais une lassitude et hop, mise de côté...

- De la frivolité :
Divers projets avortés dont je n'ai pas de photos et ce début du modèle de Lilas lace qui sera poursuivi lorsque mes navettes retrouveront mes mains.

- De la broderie

Un projet mystère un peu fou et certainement pas très réaliste qui n'est pas vraiment abandonné mais qui avance à la vitesse d'un escargot doublé d'une limace, peut être par crainte de ne pouvoir le mener à bien.

Il y a également le projet peyote dont je vous faisais part dans cet article
Et je vous fais grâce de mes divers projets en tricot et crochet.

Peut être retrouverez- vous ici même quelques uns de ces projets terminés en 2019 .... ou pas....

jeudi 4 octobre 2018

Un peu de peyote

Depuis le temps que j'avais envie d'essayer le tissage peyote j'ai enfin pris le temps de me lancer.
J'ai commencé par une petite bague toute simple.
Puis j'ai eu envie de créer mon propre diagramme à partir d'un motif celtique de tissage aux plaquettes pour faire une manchette. Au départ je pensais que mon motif était trop large, donc je l'ai réduit mais en fait je pense que cette largeur aurait été correcte.
J'ai commencé cette manchette mais j'hésite à la poursuivre. A votre avis, je continue ou pas?
Et Voici le schéma si toute fois vous avez envie de le faire.
Vous pouvez voir la taille que je pensais faire au départ et celle que j'ai finalement réalisé. Vous pouvez combler la ligne manquante très facilement.

Et en cadeau, voici un autre schéma celtique.
Vous préférez lequel?

mercredi 8 août 2018

Pochette en broderie blackwork et autres techniques

Je vous avais montré mes 2 premières broderies blackwork ici et . J'avais dans l'idée d'en faire une petite pochette, donc j'avais réalisé la 2e en dessous de l'autre en laissant un espace pour la toile qui serait le fond de la pochette. Je pensais que les 2 motifs faisaient la même taille mais comme apparemment je ne sais plus compter, ce n'était pas le cas.

Du coup, il y avait un gros décalage au niveaux centrage. J'ai donc dû couper entre les 2 motifs pour essayer de corriger le problème. Ça a fonctionné en largeur mais pas en hauteur vu que je ne pouvais pas rajouter de tissus en bas du second motif. Et comme en plus, j'ai dû faire une couture en bas qui n'était pas prévue à la base, ça limite encore la quantité de tissus entre la broderie et le fond de la pochette.

A part ce petit détail technique, j'ai doublé l'intérieur pour ne pas tirer de fils, j'ai réalisé un ourlet ajouré en haut pour faire passer un lien réalisé lui en kumihimo.



Vu que la couture ce n'est pas vraiment mon truc, malgré toutes ses imperfections, je l'aime bien ma pochette. Elle mesure 13 cm de haut et 9,5 cm de large. Et j'imagine très bien mes navettes à l'intérieur aussi tant que le travail à transporter est petit. Pas vous ?

jeudi 19 juillet 2018

Frivolité taille xxs

Il y a quelques jours, Lilas nous faisait part de son envie d'utiliser des fils plus fins sur son blog. La dessus, Elsa mentionna un fil à coudre en polyester que j'avais également en ma possession (mettler) et attisa ma curiosité.

Quelques jours après, j'ai eu envie de tester ce fil. Le résultat ne fut pas des plus probant mais je ne m'en suis pas arrêté là car j'avais également un fil encore plus fin (mettler polysheen). J'avais utilisé ce fil en le triplant pour faire la gourmette de Corina que je vous ai présenté ici il y a déjà bien longtemps. C'était le moment de voir ce qu'il donnait en simple.

Après le premier anneau, j'avais vraiment envie de poursuivre pour finir un motif ! Pour utiliser un fil si fin, il faut être très précautionneuse pour juste poser les noeuds et ne surtout pas les serrer et être très concentrée pour ne pas perdre le décompte des noeuds car c'est très dur de les recompter par la suite. Je ne frivole déjà pas vite en temps normal mais là c'était encore plus lent. Voilà une photo avec un fort zoom 

Cette petite rosace ne mesure que 1,5cm. Ce qui est comique c'est que j'avais un encours en tenax 30 à côté et quand je le voyais après avoir travaillé sur le mini, je le trouvais gros.



J'ai vraiment aimé réaliser ce mini motif, je dirais même que j'ai kiffé ! Alors c'est parti pour un châle ou un chemin de table ?